cran

Carrefour de Réflexion et d'Action contre le Racisme Anti-Noir.

Observatoire du Racisme Anti-Noir en Suisse.    ________________    

 

 BIENVENUE SUR LE SITE DU CRAN

CRAN   

Ceran-2  Images    Video

Dix ans après la 1ere Conférence à Genève, le CRAN vous convie à la ...


2e CONFERENCE EUROPEENNE SUR LE RACISME ANTI-NOIR EN EUROPE
(CERAN II)
BILAN 2006-2016 ET PERSPECTIVES
ENJEUX-DEFIS-REPONSES COMMUNES


Flyer, Information, Programme, Inscription

Ten Years after the 1st Conference in Geneva, CRAN invites you to the ...


2ND EUROPEAN CONFERENCE ON ANTI-BLACK RACISM IN EUROPE
(CERAN II)
REVIEW 2006-2016 & PERSPECTIVES
ISSUES-CHALLENGES-COMMON ANSWERS

Flyer, Information, Program, Registration

Le CRAN a 14 ans: 2002-2016

RAPPORT SUR LE RACISME ANTI-NOIR EN SUISSE 2000-2014.

Actualité du Racisme anti-Noir. Actions du CRAN.  Avec le soutien du SLR (Service de Lutte contre le Racisme)

Les Noirs vivant en Suisse représentent à peine 1% de la population suisse, et moins de 5% de la population d'origine étrangère. Et pourtant c'est la population la plus à problème.

Quel a été l'état du racisme anti-Noir en Suisse depuis les 15 dernières années, entre 2000 et 2014? Comment durant cette période ont vécu les personnes victimes de ce racisme?

Il s'agit là de quelques questions auxquelles l'Observatoire du CRAN, mis en place à la création du CRAN en 2002, a essayé de répondre. D'abord, dans une première partie, en poursuivant une enquête nationale commencée en 2000 par «l'ancêtre» du CRAN, le Groupe de Réflexion et d'Actions contre le Racisme anti-Noir (GRAN). Ensuite, en dégageant des médias principalement, des faits d'actualité relatifs au racisme anti-Noir, à partir de 2002, avant de donner écho à plusieurs témoignages de victimes ou de témoins de divers actes de racisme anti-Noir. Dans une seconde partie, le Rapport rend compte des actions du CRAN depuis sa création, notamment tous les communiqués et autres prises de position effectuées.

Ce rapport sur le racisme anti-Noir en Suisse est le premier du genre sur autant d'années. Prévu au départ pour être publié en 2012 afin de marquer les dix ans de la création du CRAN, sa parution aujourd'hui en cette année 2015 revêt deux traits symboliques majeurs en lien avec la prése nce et l'image des Noirs en Suisse.

D'une part, aujourd'hui, une image négative – et ultra-exposée – de Noirs assimilés aux dealers afin de faciliter leur exclusion sociale, et à des parasites sociaux, requérants d'asile honnis, sans aucune protection et livrés régulièrement à la vindicte populaire par des politiciens négrophobes (dont certains, appartenant à l'UDC, animaient du temps de l'Apartheid une section de leur parti en Afrique du Sud) et à l'arbitraire d'une police au même diapason. Car, comme le démontrent les faits objectifs d'actualité recueillis par notre Observatoire, les polices cantonales et municipales du pays se livrent à une sorte de surenchère oppressive contre les Noirs, de manière volontairement ciblée, sous prétexte de lutte contre le marché de la drogue. De surcroit, celle lutte est toujours unidirectionnelle, dirigée quasi-exclusivement sur les vendeurs Noirs et presque jamais sur l'acheteur-consommateur Blanc, tous les deux pourtant unis dans un même délit puni de la même peine par la Loi sur les stupéfiants.

D'autre part, hier, une image plutôt positive des Noirs, bien que floutée, sous-exposée, voire niée. Il s'agit de l'image des Noirs protecteurs d'Helvètes jusqu'au martyr, à savoir celle de celui qui deviendra Saint-Maurice, avec les 6500 hommes de sa Légion thébaine. Ces Noirs originaires du Soudan actuel acceptèrent d'être exterminés sans résistance pour s'être opposés à l'ordre d'extermination d'une peuplade Helvète rebellée contre Rome et dont la ville de St-Maurice célèbre cette année les 1500 ans de l'abbaye édifiée en leur honneur.

Combien d'autres personnes d'origines étrangères ont-elles payé de leur vie pour les Suisses en étant payé en retour par le mépris, la discrimination et un « droit d'asile » réduit à sa plus simple expression, estimé à moins de 1% des demandes, comme s'en félicitait un responsable de l'Office des Migrations (ODM), en 2010. Rien ne semble plus arrêter cet emballement excessif qui se traduit par des dépenses folles en énergie et en argent pour mettre en place des méthodes subtiles d'exclusion et de violation des droits humains « sous-couvert de...»


Téléchargez le Rapport 2000-2014 du CRAN
                

       

CRAN-Carrefour de Réflexion et d'Action contre le racisme Anti-Noir

Observatoire du Racisme Anti-Noir en Suisse

Case Postale 2230 CH-3001 Bern